Filtrer les témoignages :
Guillaumeapprenti BTS Système Numérique

« Le fait de concilier la formation au centre et en entreprise nous permet vraiment d’apprendre un métier et un travail plutôt qu’une formation à proprement parler ».

Raoulancien étudiant du Pôle Formation

« Il faut montrer que les parcours proposés permettent de réussir ». 

Raoul TAPIA, gestionnaire d’affaires chez Ruiz Industrie et ancien apprenant du Pôle Formation, est aujourd’hui entrepreneur. Il s’est engagé avec le Pôle Formation pour une raison simple : « Il faut montrer que les parcours proposés permettent de réussir ». Ainsi, il affirme que la formation qu’il a effectuée au sein du Pôle Formation, lui a servi de tremplin : « Cela m’a permis de connaitre tous les fondamentaux dans l’industrie et de développer des capacités pour diriger et organiser une entreprise »

 

Profils Systèmes

« Nous recrutons souvent des personnes qui ne sont pas du métier mais qui ont une réelle envie de travailler et d’apprendre »

Profils Systèmes est fabriquant de menuiseries, profilés aluminium et quincaillerie pour bâtiments depuis plus de 30 ans.

Avec plus de 400 salariés, Profil Système encourage ses employés dans une démarche de formation continue pour l’acquisition des bases techniques du métier.

« En effet, nous recrutons souvent des personnes qui ne sont pas du métier mais qui ont une réelle envie de travailler et d’apprendre », nous confie Mme FUOCO Virginie, Directrice RH.

« Ainsi, la formation continue permet à nos salariés de monter en compétences. C’est une étape nécessaire qui contribue à sa motivation et à sa bonne intégration »

HuguesResponsable du Pôle Ingénierie Numérique

« J’ai rejoint le Pôle Formation pour l’attrait des formations par la voie de l’apprentissage. La reconnaissance des jeunes que nous formons, et les nouvelles technologies dans l’industrie, sont deux facteurs très motivants en tant que formateur »

Hugues, en tant que responsable métier du pôle électronique informatique, assure le bon pilotage du Pôle Formation au niveau pédagogique et des formateurs.

Le Pôle Formation au travers de son organisation, permet de travailler dans un souci de performance et de réussite. Les jeunes sont très motivés et vont de l’avant en obtenant un diplôme reconnu tout en apprenant un métier. Certains poursuivent même en créant leur propre société. Hugues distingue trois points essentiels du Pôle Formation qui sont des atouts: la valorisation des industries, les nouveaux outils technologiques à disposition des jeunes et des entreprises et enfin, le « campus » inspirant et facile d’accès.

« Les formateurs apportent au quotidien des valeurs clés nécessaires aux apprenants pour mieux appréhender le monde du travail. Ce sont les valeurs du travail bien fait, la passion de leur métier et l’envie d’apprendre. « 

FranckResponsable du Pôle Mécanique Productique Structures Métalliques

« J’aime transmettre mon savoir aux jeunes et fabriquer des objets en métal ». Fort de son expérience professionnelle,  il insuffle désormais sa passion et son savoir aux apprenants, mais pas seulement. En tant que formateur, il est le référent des métiers en chaudronnerie industrielle (conception – réalisation) : il gère l’équipe pédagogique et les plateaux techniques.

« Le Pôle Formation s’appuie sur les moyens techniques et humains »

Les formateurs enseignent également aux travers de projets structurants d’aménagement de la Station M « Nos équipes forment les apprenants par passion et sont très proches des jeunes. Les valeurs fortes transmises sont la rigueur, la  franchise et le travail»

AudreyResponsable du Pôle Matières Générales

« Je suis convaincue que l’apprentissage est une opportunité pour ceux qui ont le désir de s’impliquer dans un métier ». Débutant sa carrière en tant que formatrice au sein de l’UIMM, Audrey est depuis bientôt  5 ans, responsable du  pôle matières générales. Ses missions sont très larges : de l’enseignement pédagogique au coaching, en passant par l’événementiel, Audrey affirme que chaque jour est un challenge face à ceux qui étaient en situation d’échec et qui ont intégré le Pôle Formation aujourd’hui. En effet, « Nous cherchons à leur donner les outils pour devenir des Femmes et des Hommes responsables et compétents. », affirme avec conviction Mme SAN MARTIN.

En découvrant l’industrie, elle est convaincue que ce secteur est porteur de relance économique. Selon elle, le Pôle Formation est un incontournable pour ceux qui sont désireux de s’épanouir dans les métiers de l’industrie. En effet, ce sont 80% des apprenants qui obtiennent leur diplôme alors que 50% d’entre eux débutaient la formation en situation scolaire compliquée voire d’échec.  Ainsi, grâce aux formateurs investis dans leurs missions, des équipes dynamiques et proches des étudiants, le Pôle Formation de l’UIMM offre une dimension éducative, là où «former » prend tout son sens.

« Finalement, notre plus grande satisfaction est de répondre aux attentes des jeunes ».

Les alternants travaillent sur le savoir être et le savoir-faire durant leur apprentissage. Le travail en équipe, l’adaptabilité sont des compétences qui leur ouvriront les portes des métiers de l’industrie.

MohamedResponsable du Pôle Électrotechnique Maintenance Pilotage

« Nos formateurs ne sont pas des enseignants mais des accompagnateurs : nous ne sommes pas sur l’approche diplôme uniquement, mais aussi sur l’approche métier », C’est ce qu’affirme Mohamed BENFEDDA, responsable du pôle métier Électrotechnique et maintenance industrielle.

Avec 21 ans d’ancienneté au sein du Pôle Formation, Mohamed en a une image très évocatrice : « le Pôle Formation est un nœud de raccordement où l’on vient trouver ceux qui seront en mesure de nourrir l’industrie et de préparer les jeunes de demain ». Ainsi, en se retrouvant dans une situation de mutation sociétale, il est plus que jamais nécessaire pour le Pôle Formation de s’adapter à la nouvelle génération afin de garantir leur réussite.

« L’adaptabilité, l’employabilité de nos apprenants, la proximité avec les entreprises mais aussi avec les jeunes, et enfin la richesse de nos partenaires font partie de nos points forts ». Il s’agit donc bien d’une structure différente de celle du système académique.

« Nos formateurs suivent en amont nos alternants, mais cela ne s’arrête pas là : qu’ils continuent leurs études ou qu’ils soient embauchés en CDI, nous gardons ce contact avec eux. »

Bouygues Energies et Services

« L’alternance est un bon moyen pour l’étudiant d’allier la partie théorique et pratique tout en mettant un pied dans le monde de l’entreprise. »

Lors des journées portes ouvertes et des job dating organisés par le Pôle Formation UIMM Occitanie de Baillargues, des salariés de Bouygues ont pu recruter leurs futurs collaborateurs par la voie de l’apprentissage.

Des apprenants motivés et investis dans le domaine de la maintenance des systèmes et électrotechnique : Objectif réussi. « Toutes les conditions sont réunies grâce à l’encadrement et aux outils pédagogiques, pour assurer des formations de qualité».

Bouygues forme ses alternants aux besoins de l’entreprise dans l’optique de les embaucher en CDI. Les deux parties sont gagnantes : l’apprenant acquiert de véritables compétences dans son domaine et la société engage une personne de confiance.

 

Enedis

« Nous recherchons des profils très engagés »

Enedis et le Pôle formation ont engagé depuis plusieurs années un partenariat privilégié. La satisfaction est telle que les apprentis en alternance signent très souvent un CDI à la fin de leur formation.

« Concernant le recrutement, nous recherchons des profils très engagés ». En effet, au-delà des compétences théoriques et transversales telles que la curiosité ou encore l’esprit d’équipe, le profil idéal est celui d’un diplômé qui a cette volonté d’intégrer l’entreprise pour ses valeurs et qui possède surtout un potentiel de progression au cours de sa carrière. Ainsi, pour le recrutement en CDI, on se focalisera davantage sur le projet professionnel du candidat et sur son employabilité.

« Lors de l’entretien, nous n’hésitons pas à tester l’expérience professionnelle du candidat en lui faisant passer des tests écrits ou en les immergeant dans des situations quotidiennes », affirme Alexandra JUAREZ, Appui Métier Ressources Humaines. Cette année, ce sont 5 alternants sur 8 qui sont issus du Pôle Formation UIMM de Baillargues, et qui seront embauchés chez Enedis.

VincentConseiller formation au Pôle Formation UIMM Occitanie

Diplômé et major de promotion en 2003 du Pôle Formation d’Occitanie dans la formation : « Technico-commercial option génie électrique et génie mécanique », Vincent Gilbert est aujourd’hui conseiller formation au sein du Pôle Formation de l’UIMM Occitanie. Après plusieurs  expériences professionnelles en tant que commercial, il a décidé de se rapprocher de l’école qui l’a formé : Le Pôle Formation Occitanie.

Quel a été votre parcours depuis l’obtention de votre diplôme au Pôle Formation en 2003 ?

Après mon BTS électrotechnique, j’ai travaillé  dans la maintenance au sein d’une entreprise de  sécurité incendie, dans laquelle l’interaction avec le client était importante, et cela me plaisait particulièrement. J’ai alors effectué une poursuite d’étude dans le marketing  en alternance chez DELL. J’ai une double compétence : technique et commerciale, « je connais mon domaine, je sais de quoi je parle ».

On va dire que j’ai abandonné le bleu et la caisse à outil pour la chemise et le costume (rire)

Quel souvenir gardez-vous de votre parcours au Pôle Formation Occitanie ?

Lors de mon BTS  Technico-commercial au Pôle formation, nous avions en particulier un formateur en Marketing qui nous formait sur le marketing et commerce (L. Drajkowski).  Grâce à ses cours et à son dynamisme, il m’a donné le goût de la vente, et c’est la raison pour laquelle j’ai arrêté le côté technique et continué des études de commerce, et je le remercie !

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants qui souhaiteraient se lancer dans l’apprentissage au Pôle Formation

Je conseille fortement l’alternance, à partir du moment où  l’élève est motivé, peu importe le type de profil.

Beaucoup pense encore que l’alternance est réservée à ceux qui n’apprécient pas l’école. Le cliché est encore véhiculé, alors que c’est tout aussi dur puisqu’il faut allier la partie théorique et pratique. Néanmoins, c’est une étape qui me semble primordiale, car à la sortie, on a déjà travaillé, on connait les attentes d’une entreprise.

C’est pour ça qu’il est important d’effectuer des démarches poussées, de bien préparer sa prospection pour trouver son entreprise. «  N’hésitez pas à faire fonctionner votre réseau ! »