Le secteur d’activité métallurgique

La métallurgie est l’activité industrielle de transformation du minerai en métal et de fabrication de matériaux. Elle couvre un champ très vaste, avec cinq grands secteurs : la sidérurgie, la fonderie, les métaux non-ferreux, les produits métalliques. Une partie du nucléaire fait également partie de ce secteur.

On y retrouve des métiers de très haute technologie, tournés vers l’innovation, la R&D, ce qui implique une formation optimisée des compétences pour maintenir et développer l’emploi et améliorer la compétitivité.

Le « développement durable » et la sécurité nucléaire (du fonctionnement des centrales aux traitements des déchets) sont des enjeux primordiaux du monde d’aujourd’hui et surtout de demain.

La métallurgie représente la filière des métaux à partir des minerais (ou de métaux recyclés).   Elle est complétée par la phase de première transformation aboutissant aux semi-produits (tôles, bandes, tubes, barres, lingots…). Les procédés d’obtention du métal utilisent notamment les hautes températures (sidérurgie, fonderie) ou l’électrolyse (aluminium, cuivre, …) et l’affinage à partir des vieux métaux.

La métallurgie de chaque métal comprend l’élaboration des alliages dont ce métal est l’élément principal ; ce secteur comprend :

  • La fabrication de l’acier et ses alliages (sidérurgie puis première transformation). 

La sidérurgie distingue les fontes brutes, les aciers bruts et les produits finis sidérurgiques.

Toutefois, il convient d’associer, en aval de l’activité sidérurgique, les activités de fabrication de tubes et de première transformation de l’acier.

  • La métallurgie des métaux non ferreux, stratégiques et précieux en distinguant le cas des principaux métaux (précieux, argent, platine, or, cuivre, aluminium, plomb, zinc, étain, nickel, …), 
  • La fonderie est l’industrie de mise en œuvre des produits métalliques moulés (aciers, aluminium, cuivre, fontes, magnésium, plomb, titane, zinc…).

La fonderie maîtrise ainsi la métallurgie (métaux et alliages) et la géométrie (formes et volumes) des pièces qu’elle réalise.

secteur d'activité métallurgique